Retour à l'accueil Son vidéo
Retour à l'accueil

Inscrivez- vous
à notre News letter


 
Comparer 
 Les marques
 Les prix
Choisir 
 Essais produits
 Dossiers techniques
 Comment ça marche ?
 Guide achat
 Lexique
Acheter 
 Boutiques en ligne
 Blu ray et DVD
 Développement photo
 Occasions et enchères
 Financements
Service après vente 
 Guide de dépannage
 Stations agréées
 Tout sur le SAV
 Trucs et astuces

Baromètre des sites
Pixmania (+9)
Delamaison (+5)
La maison de Catherine (+3)
Fnac (-1)

Le baromètre complet


Accueil Ajouter aux favoris Contact

  Page précédente 


Le rétroprojecteur tri-tubes

Le rétroprojecteur est différent du téléviseur cathodique car, qu'il fonctionne à partir de trois tubes cathodiques RVB, de panneaux LCD ou de matrices DMD, son image ne se forme pas sur la surface de l'écran, mais dans les tubes RVB ou les panneaux LCD. De ce fait, l'écran n'est que l'étape finale qui conditionnera un certain confort de vision, mais il ne faut pas oublier qu'il se doit d'être un matériau "transparent", d'où le problème d'angle de vision, car rien n'est créé à sa surface, mais tout le traverse. Il se doit de laisser sortir plus qu'il ne laisse entrer et d'assurer l'uniformité de la luminosité, et c'est tout !
Du fait que le rétro ne voit pas son image formée sur la surface de l'écran, il impose au consommateur qu'il soit le plus en face possible de son écran, et ce, dans une limite moyenne de + ou - 70' en horizontal, et bien moins en vertical.
Si l'angle de visionnage n'est pas respecté (convives sur les côtés de l'appareil), les invités se verront gratifiés d'une image manquant totalement de luminosité et de définition. Le rétro impose invariablement cette règle de visionnage, qui ne pourra pas, a priori, être résolue, c'est le système de projection interne d'une image déjà formée qui le dicte.
Les rétros sont souvent vendus avec un socle optionnel qu'il n'est pas stupide d'acheter car :
- esthétiquement, c'est souvent très bien
- la hauteur où il place le rétro cadre avec une vision optimale du spectateur assis sur un canapé conventionnel (pas le perchoir de l'arbitre de Roland Garros).
Parmi les avantages du rétro, il faut immédiatement noter celui de délivrer une image douce, très éloignée de la relative agressivité des téléviseurs cathodiques, de plus, les modèles 16/9 disposent de zooms agréables qui cadrent parfaitement avec les DVD-vidéo 16/9 par exemple.
Les modèles à tubes cathodique font apparaître un lignage qui peut s'avérer gênant avec de grandes diagonales d'écran, je dis bien "qui peut", car on s'y fait très vite. Les modèles mono-LCD ou tri-LCD ignorent ce type de problème, mais apportent les leurs (image à pixels, on aime ou on n'aime pas). Les modèles mono-DMD développent des images aux caractéristiques vidéo proches du LCD, mais plus lumineuses et plus colorées (mais très difficiles quant au niveau technique de la source).
Mais, quel que soit le système de diffusion d'image utilisé, la règle d'angle de Réglage de convergencevision est inchangée. Le rétro ne peut pas réagir comme le font les téléviseurs à tube cathodique.
Le rétro est vraiment conçu pour trôner au milieu de la pièce, au milieu du spectacle, là même où il n'obligera pas le spectateur à tourner la tête pour en admirer le ramage.
En règle générale, mis à part le problème d'angle de vision, les rétros sont d'excellents acteurs du spectacle Home Cinéma. Il faut s'appliquer au réglage des convergences sur les modèles à tubes et savoir que les rétros sont généralement peu sensibles, voire totalement insensibles, à leur environnement magnétique. En revanche, ils craignent logiquement la lumière de la pièce, surtout les modèles avec écran genre "glace".

 Avantages
- Taille de l'image jusqu'à 1,50 m et plus (Proscan entre autres aux USA)
- Image généralement assez douce, non surpiquée comme sur les TV cathodiques
- Rendu très "cinéma", belles couleurs
- Peu encombrant en profondeur comparé aux TV cathodiques
- Ne nécessite pas le noir 100% total dans la pièce de visionnage
- Image non fatigante, agréable

 Inconvénients
- Angles de vision horizontal et vertical limités
- Quelque fois halo central de luminosité sur l'écran
- Convergences à régler
- Noirs pas toujours très profonds
- Contrastes moyens
- Scintillement des lignes souvent gênant sur beaucoup de modèles
- Recul important nécessaire (parce que lignes et grain)
- Pompage vidéo sur les blancs possible
- Lignage qui peut être dérangeant (NTSC)

 


Comparez les prix !

Infos Conso 
 Actualités
 Avis consommateurs
 Baromètre des sites
 Dossiers conso
 Forum 


Bon à savoir !

Filmer en 4K : vos souvenirs en ultra haute définition

Combien de temps puis-je conserver des aliments au congélateur ?

Dois-je débrancher ma télé quand je pars en voyage ?

 Derniers avis Conso

  Aspirateur Tornado TO 5430 
MAUVAISES ODEURS

  Decoclico
ESCROQUERIE fuyez ce...
  Lave linge Whirlpool AWOD8455 
Whirlpool ZERO qualité

  SIEMENS CI36BP01
Partie congélateur défectueuse

Déposer un avis

 Contact   Partenaires   Pourquoi UC ? 
Agence DevComWeb   -   Technologie Micrologiciel™