Retour à l'accueil AliExpress
Retour à l'accueil

Inscrivez- vous
à notre News letter


 
Comparer 
 Les marques
 Les prix
Choisir 
 Essais produits
 Dossiers techniques
 Comment ça marche ?
 Guide achat
 Lexique
Acheter 
 Boutiques en ligne
 Blu ray et DVD
 Développement photo
 Occasions et enchères
 Financements
Service après vente 
 Guide de dépannage
 Stations agréées
 Tout sur le SAV
 Trucs et astuces

Baromètre des sites
Pixmania (+9)
Delamaison (+5)
La maison de Catherine (+3)
Fnac (-1)

Le baromètre complet


Accueil Ajouter aux favoris Contact

  Page précédente 


Un amplificateur audio/vidéo

En audio vidéo, les constructeurs proposent des amplificateurs processeur intégrés ou des préamplificateurs processeurs seuls, avec des unités de puissance séparées. Quelques constructeurs disposent également de processeurs, préamplificateurs et amplificateurs de puissance séparés.

 Les microprocesseurs ou "Puces"
Les processeurs d'amplificateurs audio vidéo sont équipés de circuits numériques DSP appelés également microprocesseurs ou puces) qui réalisent de nombreuses foncions sur les informations audio numériques.
Un circuit intégré numérique "traditionnel" dispose d'entrées et de sorties pour les signaux. A l'intérieur, le circuit effectue des opérations logiques sur les signaux d'entrées et "envoie" le résultat vers la sortie ou les sorties. Les opérations logiques effectuées sont bien déterminées pour chaque type ou référence de circuit intégré qui existe. Par exemple, on peut imaginer un circuit spécifique qui effectue l'addition logique des signaux issus de trois entrées, et envoie le résultat sur la sortie. Ce circuit particulier additionne trois signaux et ne sait faire que ça, uniquement.
Un microprocesseur, ou "puce" est un circuit programmable très puissant. Il dispose de broches (ou "Pattes") de connexion pour les entrées, d'autres pour les sorties plus un autre groupe de pattes que l'on pourrait appeler pattes de programmation.
A l'intérieur, l'organisation du circuit n'est pas figée. Le microprocesseur peut faire toutes les opérations logiques imaginables avec toutes les entrées disponibles. Les fonctions que réalise ce circuit sont déterminées par un signal numérique envoyé sur ses pattes de programmation. Par exemple, un signal numérique déterminé envoyé sur ses pattes de programmation peut lui faire réaliser une fonction d'additionneur avec les trois premières entrées. Un autre signal numérique de programmation peut lui faire réaliser une fonction différente comme, par exemple, l'addition des deux premières entrées, puis la soustraction du résultat avec le signal de la troisième entrée. Ce type de circuit "universel" peut réaliser un nombre très impressionnant de fonctions. Sa configuration interne est gérée par le signal numérique qui est appliqué sur ses pattes de programmation. Ces signaux numériques de commande (ou de programmation) sont stockés dans des mémoires de type EPROM (c'est pourquoi un microprocesseur est toujours associé à une mémoire EPROM).

 Le processeur audio
La section processeur Audio est un ensemble de circuits électroniques numériques dont le rôle est de décoder, dématricer des signaux multicanaux. Suivant son degré d'équipement, un étage processeur peut être doté de circuits de décodage spécifiques pour le Dolby Digital, pour le DTS, le Dolby Digital Surround EX, etc.
La section processeur audio reçoit un flux d'informations numériques issues d'un DVD. Les signaux analogiques stéréophoniques (en provenance de la sortie analogique d'un Laserdisc, par exemple) sont transformés en flux numérique par un convertisseur.
Les informations attaquent un ensemble de microprocesseurs (ou "Puces") DSP. Chaque microprocesseur est programmé pour effectuer un ou plusieurs types de décodage des signaux (il existe des circuit spécifiquement étudiés pour le DTS, d'autres pour le Dolby Digital et le Dolby Pro-Logic, etc.).
Le microprocesseur décode le signal et différencie tous les canaux. Pour le Dolby Digital, par exemple, il récrée six flux numériques différents qui représentent les cinq canaux plus la voie grave (LFE). Chaque flux numérique peut recevoir un traitement spécifique tel qu'un retard (Delay), par exemple. En sortie du microprocesseur, les six flux d'informations numériques attaquent chacun un convertisseur numérique/analogique. Dans la très grande majorité des cas, les convertisseurs utilisés sont équipés d'un système d'ajustement du niveau sonore. Ce système d'ajustement est utilisé pour régler séparément le volume sur chaque voie et équilibrer ainsi le niveau relatif entre tous les canaux.

 Le préamplificateur
La section préamplificatrice d'un appareil audio vidéo fonctionne d'une manière analogue à celle d'une électronique pour la Hi-Fi. Les seules différences sont le nombre de canaux traités, la gestion obligatoire d'entrées audic, numériques et la commutation d'entrées et sorties vidéo.
La présence de nombreux canaux multiplie le nombre de circuits électroniques et complique un peu le circuit de réglage du volume global (ce réglage doit intervenir sur tous les canaux en même temps). En générale réglage du volume est assuré par trois circuits intégrés stéréophoniques. Ces circuits qui interviennent sur les ignaux analogiques sont équipés de microrésistances calibrées. Le plus souvent, ces circuits de réglage sont commandés par un signal numérique généré par le système de gestion de la télécommande, mais aussi par une roue codeuse solidaire du gros bouton de volume en façade de l'appareil. Il existe d'autres systèmes de réglage du volume. Ce réglage peut, par exemple, intervenir de manière parfaitement synchronisée sur les convertisseurs numérique/analogique.
La présence d'entrées audio numériques ne pose pas de problèmes particuliers. Elle impose la présence d'une carte spécifique pour ces entrées, avec une organisation méthodique du trajet effectué par les signaux (pour éviter les interactions entre le numérique et l'analogique). La gestion des entrées et sorties vidéo impose également l'existence de cartes spécifiques. Ces cartes disposent d'entrées Composite, S-Vidéo, etc. en fonction du degré d'équipement de l'appareil.

 Les étages de puissance
Les sections de puissance d'un amplificateur audio vidéo sont strictement identiques à celles qui équipent les appareils Hi-Fi stéréophoniques.
La présence de "tous" ces canaux se traduit généralement par l'utilisation d'un circuit d'alimentation très important, capable de fournir suffisamment de courant à ces consommateurs "gourmands" en énergie. En l'absence d'une alimentation surdimensionnée, la puissance de chaque amplificateur unitaire chute vertigineusement lors d'un fonctionnement simultané. 

 


Comparez les prix !

Infos Conso 
 Actualités
 Avis consommateurs
 Baromètre des sites
 Dossiers conso
 Forum 


Bon à savoir !

Filmer en 4K : vos souvenirs en ultra haute définition

Combien de temps puis-je conserver des aliments au congélateur ?

Dois-je débrancher ma télé quand je pars en voyage ?

 Derniers avis Conso

  Aspirateur Tornado TO 5430 
MAUVAISES ODEURS

  Decoclico
ESCROQUERIE fuyez ce...
  Lave linge Whirlpool AWOD8455 
Whirlpool ZERO qualité

  SIEMENS CI36BP01
Partie congélateur défectueuse

Déposer un avis

 Contact   Partenaires   Pourquoi UC ? 
Agence DevComWeb   -   Technologie Micrologiciel™